Accès par thème

Le Ti Sac par Tic Tac, un engagement responsable.

N'hésitez pas à venir commenter ces articles sur la page Facebook

SOS hérisson 49

Pour un Ti Sac acheté...

20 septembre

A mon échelle, et par de vrais choix faits tout au long de beaucoup d’années, j’ai inscrit mon entreprise au cœur des trois principaux mouvements du développement durable. Au quotidien, l’activité de Tic Tac véhicule cet esprit.

Hérisson en danger

Le Ti Sac vit et grandit dans le respect de ces règles, il est le résultat d’un savoir-faire et de préoccupations essentielles : Fabriquer en France, favoriser et valoriser le travail des personnes en situation de handicap, prioriser les entreprises à taille humaine, défendre l’artisanat et les commerces de proximité. Les relations humaines, la vie locale et la nature exceptionnelle qui nous entourent me passionnent, ce sont également des valeurs simples et mes lignes directrices.

Pour soutenir la croissance du Ti Sac, on nous a suggéré de rejoindre l'un des labels «produire en France». Cela représente un coût et je m’interroge quand même sur ceux qui affiche un Made In France et se contentent de fermer un pot de cornichons comme seule opération française. Mettre en valeur une production locale me semble bien plus pertinent mais c’est une autre histoire. Plutôt que d’acheter un de ces labels, je préfère donc reverser ce budget, et donner un peu de temps à des actions nécessaires, en soutenant différentes initiatives qui me tiennent à cœur. Alors, c’est décidé : sur chaque Ti Sac vendu, nous reversons une petite partie au profit d’une cause. J’ai comme projet de vous en proposer plusieurs et vous pourrez alors choisir. Pour chaque nouveau sujet, je tenterai bien sûr de vous éclairer sur mes motivations !

Notre premier choix, ce sont donc les hérissons.

Depuis 7 ans que je suis « campagnarde », j’observe les hérissons. Ce petit animal, si précieux pour nos potagers et plus largement pour l’environnement, est finalement très fragile sous sa carapace de piques. Il est aujourd’hui menacé d’extinction, mais les prédateurs naturels ne constituent plus son principal ennemis. Les causes de leurs mortalités sont aberrantes et atterrantes : victimes des anti-limaces, pesticides, découpés par les outils de jardins, brûlés, écrasés... voire transformés en ballon de football… On voit de moins en moins de hérissons, même écrasés… c’est toute une chaine de notre écosystème qui se retrouve en danger. Ayant déjà apporté plusieurs hérissons en mauvais état chez un vétérinaire, les yeux systématiquement écarquillés que je rencontre ensuite font comprendre que nous sommes très peu à faire cette démarche.
Sensibiliser et communiquer permettrait peut-être de changer quelques “habitudes”.

Ti Sac solidaire et responsable

Il y a naturellement des gestes simples et faciles à adopter pour tous ceux qui vivent en dehors de nos villes. Mettre une palette ou un tas de bois dans un bout du jardin, faire un trou dans sa clôture, à l’opposé de la route, disposer des coupelles d’eau ici et là, faire attention avec le coupe-bordure, éviter de brûler des tas de branches ou de feuilles sans s’assurer qu’il n’y a pas une famille hérisson dessous. Les hérissons régulent les limaces, insectes et escargots. Gourmands, ils aiment quelques fruits et légumes, il suffit donc d’en planter un peu plus pour pouvoir partager, vu les services rendu, ce n’est pas très cher payé !

Agir à notre niveau. Une pipette coûte 7 centimes et permet de sauver un hérisson. Même modestes, les sommes versées peuvent donc contribuer à des actions positives. J’ai ainsi souhaité m’engager auprès de SOS hérissons 49 en leur consacrant une petite partie de vos achats et contribuer un tantinet à contrer cette disparition programmée.

On parle de plus en plus de l’obsolescence programmée, pour le coup et pour celle-ci, c’est à nous de nous mobiliser.

Agnès.

* j’en profite vraiment pour vous remercier, vos sourires et commentaires sur notre page Facebook, vos j’aimes et partages ont de la valeur : Ils contribuent à faire connaitre le Ti Sac, qui reste avant tout un sac pratique et une belle histoire, mais surtout, ils nous font plaisir et nous font sourire, et lorsque la joie est au rendez vous, on donne plus ;)

Atelier couture tisac

La confection du Ti Sac, un travail minutieux.

premier août

Il nous semblait important, à l’approche des vacances d’été et au terme d’une année remplie d’émotions et de jolies surprises, de mettre à l’honneur ceux qui quotidiennement s’emploient à nos côtés avec enthousiasme pour assurer la qualité de fabrication du Ti Sac.

Vous pourrez constater au travers ces quelques vidéos, à la fois la complexité de l’assemblage et la minutie requise pour la conception de chaque Ti Sac.

Composé de nombreux petits empiècements, le Ti Sac nécessite un travail de préparation en vue de l'assemblage définitif.

De la couture à l’enfilage de la tresse, chaque poste de travail de l’atelier est dédié à une opération précise.

Merci encore à toutes les couturières et leur chef d’équipe, nous vous souhaitons de bonnes vacances. Au plaisir de vous retrouver à la rentrée avec plein de nouveaux Ti Sac !

Agnès.

ti sac MIF, Made in France

Notre "Made In France", un vrai choix.

16 mai

Une Américaine a retrouvé le S.O.S. d’un prisonnier chinois dans le sac à main qu’elle venait d’acheter

C’est vraiment terrible de lire ceci, honnêtement, la lecture cet article me noue le cœur, et m’amène à réagir.

Depuis l’origine de mon activité, je privilégie la fabrication française en y associant des artisans, des PME et des personnes handicapées, mais cela fait peu de temps que je le revendique, car ce choix a très longtemps été incompris. A l’époque, fabriquer en France était déjà considéré comme de la folie, et faire travailler des personnes handicapées souvent perçu comme de l’exploitation. La conjugaison des deux m’a donc amené à faire face aux moqueries et à la méchanceté parfois.

S’agissant des personnes handicapées, je peux affirmer avoir rarement vu des personnes aussi fières de fabriquer puis de voir le résultat de leur travail. Je me souviens encore du chef de l’équipe qui faisait le sertissage des lacets Rolland Garros, m’appeler fièrement en me disant qu’ils avaient tous regardé la finale, non pour voir le match, mais pour voir « leurs » lacets. Vous pouvez imaginer leur joie lorsque nous avons fabriqué les lacets pour la coupe du monde de football en 1998 !

Ma principale préoccupation est devenue très vite de leur donner un maximum de travail. Beaucoup m’ont traité de « chauvinisme inconsciente » à m’entêter à fabriquer les lacets porte badge en France alors qu’il était si simple et moins cher de passer l’ordre de fabrication en Asie. Je voulais juste montrer que c’était possible, que fabriquer en France était bien possible, c’était il y a 20 ans, remettez vous dans ce contexte.

Je me suis toujours opposée à fabriquer ailleurs. Clair qu’il n’est pas facile tous les jours de confectionner ici, que j’ai effectivement compris à ce moment là le poids des charges et des diverses taxes, mais la fierté et les rencontres que cela apporte n’ont pas de prix. Sans philanthropie caricaturale, mon entreprise n’a jamais eu au cœur le seul rapport économique.

Aujourd’hui, la fabrication française est à l’honneur, voire un peu trop dans certains cas, mais enfin, on redécouvre qu’ici, on est capable de faire quelque chose..... et dans des conditions correctes. Le Ti Sac ne déroge pas à ma règle, il est fabriqué fièrement par une Entreprise Adaptée, dans le Maine-et-Loire qui m’est cher.

Un grand Merci à nos clients qui ont rendu ceci possible.

Agnès.